L’Association « CHEMINEMENTS »

PRÉSENTATION GÉNÉRALE
Un centre d’analyses et un réseau

 
 
  L’association Cheminements propose, à partir d’une banque de données établie à l’échelle nationale, et développée par une organisation en réseau à l’échelle inter-régionale, de fournir des diagnostics territoriaux, assortis de services sur des dynamiques qui en découlent, sur les innovations sociales et solidaires en émergence s’inscrivant dans une démarche de développement durable.

20 années d’expériences novatrices pour tisser un réseau d’experts


  Le réseau Cheminements a émergé en 1999, s’appuyant sur un noyau de porteurs de projets qui ont développé des synergies entre eux et avec de multiples créateurs, à partir de 1981 et des participations aux programmes d’aménagement des territoires. Il regroupe depuis 2002 des professionnels, des entrepreneurs innovants, des animateurs de réseaux, des chercheurs de l'économie solidaire.Ses membres ont tous un parcours qui lesplace parmi les chercheurs ou les praticiens à la pointe de la connaissance ou de l'innovation dans les différents champs d'activité de l'économie sociale et solidaire.

ORIGINE

Un réseau d’experts inter-régional, développant les projets des membres par des « Carnets de Route » qui dessinent les transverses entre thèmes, nationalement et internationalement.

Notre émergence très récente sous notre forme associative ne doit pas faire oublier le long cheminement qui nous a fait accumuler, depuis 1980, une masse de références d’où sont extraits aujourd’hui près de 8000 dossiers traités sur des projets.

La variété des champs d’activités et la pluralité des régions où interviennent les participants au réseau, le rend unique en France aujourd’hui, par la volonté de cultiver systématiquement les transversalités entre nous, tout en reliant indissociablement les décloisonnements et extensions pragmatiques à un travail rigoureux de théorisations.

Autour de potentialités dans un projet de membre, est construit un « Carnet de Route » : extensions de partenariats, élargissements à de nouvelles activités par décloisonnements, essaimages…

 
CONTEXTE

Une mission ministérielle,
750 structures rencontrées,
8 000 cas actuellement traités,
40 000 en cours de traitement

La mission effectuée au Secrétariat d'Etat à l'Economie Solidaire -SEES par Jean-Claude Diebolt, outre les auditions de porteurs de projets, l’utilisation d’études thématiques sur l’économie solidaire, a suscité des réunions dans les régions avec les acteurs innovants et émergents, qui a occasionné la rencontre d’environ 750 structures de ce type, transcrites en compte-rendus mis à disposition de Cheminements, qui se mettait en place afin d’appuyer et prolonger le travail de cette mission.

A partir de septembre 2001, sur le modèle de l’APES du Nord Pas de Calais, les échanges se sont structurés dans une quinzaine de régions (Limousin, Aquitaine, Poitou Charentes, Midi Pyrénées, Alsace, Lorraine, entre autres).

Il en a résulté la constitution de l’association « Cheminements », Centre d’analyses et de ressources des innovations économiques, sociales, environnementales et territoriales émergentes.

Le projet du réseau a été retenu dans l’Appel à Projets «Dynamiques Solidaires » de janvier 2002



Une base de données, une méthodologie uniques en France

Le centre de prospection et d’analyses rassemble et diffuse les données opératoires selon les besoins des acteurs des territoires grâce à une méthode de collectage et de traitements conceptuels, construisant des outils adaptés aux dynamiques locales, à l’aide de critères, de catégories, et de classifications appliqués aux initiatives repérées.


« Le chaînon oublié » pour faire reconnaître une « masse cachée » :
offre de complétude et de complémentarité


  A ce jour, ni les pouvoirs publics, ni les instances régionales de rassemblement des acteurs de « l’Economie Solidaire » en place, ni même les gros réseaux existants, ne disposent de moyens adaptés de repérage et d’accompagnement pour les initiatives très modestes et innovantes. Celles-ci s’accroissent considérablement, tout en demeurant sans visibilité aux yeux des services de l’Etat, des collectivités territoriales et des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Or, Il apparaît que leurs participations contribuent au développement économique et social des territoires et sont vecteurs d’emplois.
VOCATION

  Mailler innovateurs émergents aux institutions pour rendre visible une masse ignorée de dynamiques.

  C’est pourquoi notre association s’est voulue inséparablement réseau et centre de pratique d’une méthodologie, convergence novatrice et atypique entre chercheurs universitaires et acteurs solidaires –besoin non encore traduit en actes, et qui fait comprendre que les états des lieux existants ne soient que très partiels.

  Même si des collectages d’informations sont décidés, des annuaires sont confectionnés, une masse importante d’informations reste sous utilisée, du fait de sa densité et de sa complexité. Nous définissons notre offre comme complémentaire des approches réalisées par les réseaux d’acteurs régionaux, les CRES, des laboratoires de recherches universitaires. Notre méthode et les personnes – ressources qui la mettent en œuvre, réalise en effet une synthèse entre les expériences de terrain et des interprétations théoriques, ces deux volets débouchant sur des démarches d’animation et de soutien diversifiées


Dynamiques collectives et perspectives originales : gisements actuels et potentialités d’emplois

  Par le travail de prospection que met en œuvre le réseau et que systématise le centre d’analyse, l’association Cheminements vise à mettre en valeur la multiplicité de pactes locaux qui maillent le territoire et ainsi à identifier une réelle dynamique collective tout en travaillant à décloisonner les initiatives innovantes. Par ailleurs, l’introduction d’une méthodologie formalisant les échanges a pour ambition de dépasser les clivages et d’ouvrir des perspectives originales pour le développement de l’économie solidaire, susceptibles d’organiser la transférabilité des initiatives favorables au développement durable.


POSITIONNEMENT : du réparateur au prospectif et de la marge à une économie plurielle

  Nos repérages manifestent combien les créations d’activités appellent des mesures à prendre pour générer les emplois qu’elles rendent possibles, que leurs financements originaux rendent pérennisables au-delà des seuls programmes d’assistance qui sont déployés. Réconcilier entreprendre avec solidarité réclame une législation nouvelle sur la concurrence, et toute une culture à faire émerger sur les richesses du sens et du vivre ensemble, autres que comptables.
Les apports et enseignements tirés de la banque de données appellent à élargir significativement les perspectives antérieures, qui cantonnent le solidaire à la réparation, dans les seuls interstices localisés, prolongeant sa marginalisation alors que les témoignages de son implantation solide se multiplient.
Notre mission : en rendant visibles et lisibles les richesses non reconnues, nous dégageons les conditions et facteurs favorisant une coexistence entre libéral lucratif, social, solidaire, entre l’institué et l’alternatif
.


PRESENTATION Historique | Un centre d’analyses et un réseau | L'équipe | Nos partenaires | Nos membres: les personnes morales | Les personnes physiques | Article Politis Décembre 2005 | Article Ashoka juin 2006 | Article Politis Janv 2007 | Cheminements sur FRANCE INTER |
OFFRE GLOBALE Schéma global | La méthodologie | prospection / collectage | classification / analyse | intervention | Les besoins repérés | Les usagers cibles | Répartition des besoins selon les usagers cibles | Les pouvoirs publics et collectivités territoriales | Les réseaux et centres de ressources | Les structures émergentes | Diagnostic personnalisé | Les moyens mis en oeuvre | Le réseau : inter-régional et national | Les services aux usagers | Tarifs pratiqués |
INFORMATION Actualités | Agenda économie solidaire | News letters | Contact |
FORUMS Tous les Forums | APPEL << Décloisonner la recherche >> | ETUDE << PAC et emplois >> | LES MESURES DU GRENELLE |
PARTICIPATION
COOPERATION
Inscription dans la Base de Données du Centre d'Analyses | Suivi de fiche descriptive déjà réalisée | Carnets de route en cours de réalisation | Enjeux et chantiers | Exemple de fiche descriptive |


Association CHEMINEMENTS, Contact : Jean-Claude DIEBOLT, président.   La Foucherie - 72 600 - LA FRESNAYE SUR CHEDOUET
TEL : 02 43 97 80 80 - 06 75 01 01 73, MAIL : contact@cheminements-solidaires.com

mouvement économie solidaire,économie solidaire,développement durable,mouvement du développement durable,
photo paris,photos paris,photo de paris,photos de paris,

Contactez nous par mail